Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
 
Recherche
 
Fermer
Vous êtes ici :   Accueil » Sandrine LIGOUT (FN) dénonce - Philippe Meunier (LR) s'agace
 
 
Infos Pratique
Nous contacter
Visites

 514021 visiteurs

 10 visiteurs en ligne

Calendrier
Bienvenue sur le site de Thémis Est-Lyonnais - Ville de Saint Priest

Nous avons créé l’association THEMIS Est-Lyonnais au lendemain des élections municipales 2014. Notre objectif est d’offrir aux San Priods la possibilité d’accéder aux informations qui impactent leur quotidien à court, moyen et long terme. Présents à chaque conseil municipal, mais aussi sur le terrain, notre mission consiste, d’une part à analyser et évaluer les projets et les promesses électorales et ...

Pour lire la suite, cliquez ici. 

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://themis-estlyonnais.fr/data/fr-articles.xml

Sandrine LIGOUT (FN) dénonce.

Philippe Meunier (LR) s'agace.

   

icone_pdf_square.jpg Communiqué de presse Icone_Telecharger_White.jpg

Article de presse Le Progrès : Réaction de Philippe Meunier (LR) au regard des propos tenus par Sandrine LIGOUT (FN)

  

Reeaction_Meunier.png

 

Sandrine-LIGOUT.jpg

Suite au braquage de la bijouterie du village sur la commune de Saint Priest, l’élue du Front National, Sandrine LIGOUT, a rédigé un communiqué de presse paru dans Le Progrès dans lequel elle dénonce sévèrement le laxisme de la politique sécuritaire menée par le maire Gilles GASCON et l’adjoint à la sécurité Bernard GUTTIN. Elle n’a pas non plus épargné la gauche au passage en faisant référence à la loi TAUBIRA. Sandrine LIGOUT en a profité pour rappeler que le député de la 13ème circonscription, Philippe MEUNIER, avait souhaité armer les parlementaires suite aux attentats du 13 Novembre 2015.

Suite au braquage de la bijouterie du village sur la commune de Saint Priest, l’élue du Front National, Sandrine LIGOUT, a rédigé un communiqué de presse paru dans Le Progrès dans lequel elle dénonce sévèrement le laxisme de la politique sécuritaire menée par le maire Gilles GASCON et l’adjoint à la sécurité Bernard GUTTIN.

Elle n’a pas non plus épargné la gauche au passage en faisant référence à la loi TAUBIRA. Sandrine LIGOUT en a profité pour rappeler que le député de la 13ème circonscription, Philippe MEUNIER, avait souhaité armer les parlementaires suite aux attentats du 13 Novembre 2015.

Ce dernier a jugé les propos tenus par Sandrine LIGOUT mensongers et grotesques, ce qui a éveillé notre intérêt. Nous avons parcouru les articles de presse (de gauche comme de droite) qui évoquaient le sujet. Tous ont relayé la volonté de Philippe MEUNIER de vouloir armer les parlementaires pour leur sécurité. Dans ce cas, si l’information est inexacte pourquoi ne s’en est-il pas défendu avant ?  Pourquoi n’a-t-il pas porté plainte en diffamation contre ces organes de presse ? Pourquoi a-t-il attendu que Sandrine LIGOUT en parle aujourd’hui pour la traiter de menteuse ? Est-ce une manœuvre politicienne visant à discréditer la conseillère régionale (FN) ? Pourquoi Philippe MEUNIER a-t-il occulté dans sa réponse adressée à Sandrine LIGOUT par article de presse interposé, le sujet principal, c’est-à-dire le braquage ?

Est-ce si compliqué pour un Homme politique en général d’assumer ses choix et ses décisions ? Pour vous forger un avis, nous vous invitons à lire les articles de presse ci dessous.

  

  

Lyon_Mag.png

Philippe_Meunier.png

Philippe Meunier est un élu connu pour ses propositions fortes, choquant parfois dans son propre parti des Républicains.

Selon le Parisien, le député du Rhône peut ajouter une nouvelle polémique à son actif. Il fait partie de ces parlementaires qui aimeraient avoir le droit d’être armés, pour leur propre sécurité, depuis les attentats parisiens du 13 novembre.

Philippe Meunier, qui se revendique volontiers comme appartenant à la communauté des chasseurs, aurait même transmis cette proposition dans la semaine, directement à Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale. Ce dernier n'a pas pris la peine de lui répondre.

« Je n’ai pas de commentaires à faire sur les questions de sécurité. Et j’appelle les médias à la plus grande retenue sur ces questions », a rétorqué Philippe Meunier à nos confrères.

Habitué des joutes verbales à l'Assemblée (il avait fait pleurer Cécile Duflot dans l'hémicycle), le parlementaire bien situé sur les listes de Laurent Wauquiez pour les régionales en Auvergne Rhône-Alpes aura-t-il le droit de s'afficher un jour avec un pistolet à la ceinture, comme aux Etats-Unis ?

https://www.lyonmag.com/article/76939/philippe-meunier-veut-armer-les-dputs-franais

  

    

Le_Parisien.png

  

Un élu veut armer les députés !

Autoriser les députés à obtenir un port d'arme pour assurer leur propre sécurité ? C'est la proposition pour le moins iconoclaste formulée cette semaine, sans rire, par Philippe Meunier, député les Républicains du Rhône. Il l'a soumise directement au président de l'Assemblée, Claude Bartolone. Mais sa requête est depuis restée lettre morte... Visiblement agacé, Meunier ne veut pas en parler davantage. « Je n'ai pas de commentaires à faire sur les questions de sécurité. Et j'appelle les médias à la plus grande retenue sur ces questions », nous lâche-t-il.

Dans les couloirs du Palais-Bourbon, l'anecdote a fait bondir et hurler de... rire. « Le déconomètre fonctionne à plein tube chez certains députés depuis deux semaines ! » lance, goguenard, un député LR qui n'en revient toujours pas. Il est vrai que Philippe Meunier, qui est membre de la commission de la Défense, n'en est pas à son coup d'essai. Il fait partie des élus de droite qui se sont illustrés lors de la séance houleuse dans l'hémicycle, le 17 novembre, trois jours après les attentats. Meunier avait sommé Manuel Valls de « rendre plus restrictives les conditions d'accès à la nationalité française », au risque de l'amalgame entre immigration et terrorisme. Des propos polémiques, en plein deuil national, qui avaient suscité la consternation jusque dans les rangs des Républicains.

Le Parisien

http://www.leparisien.fr/espace-premium/actu/un-elu-veut-armer-les-deputes-28-11-2015-5319479.php

  

    

Le_Huffington_Post.png

  

Meunier_Assembleee.jpg

  

Des députés bientôt pistolet à la ceinture ? Selon Le Parisien samedi 28 novembre, le député Les Républicains Philippe Meunier a formulé cette semaine la proposition que tous les parlementaires soient armés, dans le contexte des attentats du 13 novembre.

Cette proposition tout à fait sérieuse du député, connu pour ses provocations, a été transmise directement au président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, sans que celui-ci n'ait donné de réponse, rapporte Le Lab.

Philippe Meunier n'a pas pour autant développé sa proposition. "Je n’ai pas de commentaires à faire sur les questions de sécurité, dit-il au Parisien. Et j’appelle les médias à la plus grande retenue sur ces questions."

En France, dans le cadre du prolongement de l'état d'urgence après les attentats, les policiers pourront eux porter leur arme en dehors des heures de leur service, pour ceux qui le souhaitent à partir du 1er décembre.

http://www.huffingtonpost.fr/2015/11/28/le-depute-les-republicains-philippe-meunier-veut-armer-les-deput/

  

    

Lexpress.png

Attentats à Paris : un député Les Républicains veut armer les députés

Meunier_Lexpress.jpg

  

Deux semaines après les attentats, Philippe Meunier désire que tous les parlementaires soient armés, selon Le Parisien.

Les députés seront-ils bientôt équipés d'un pistolet en séance ? C'est la proposition formulée par le député du parti Les Républicains, Philippe Meunier, après les attentats de Paris, indique Le Parisien, samedi. A l'heure actuelle, seuls les policiers sont habilités, à partir du 1er décembre, à conserver leur arme en dehors des heures de service, dans le cadre de l'état d'urgence.  

L'élu aurait transmis cette proposition directement au président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone. Mais il n'aurait reçu aucune réponse. Visiblement "agacé", Philippe Meunier n'a pas souhaité commenter cette information au quotidien : "Je n'ai pas de commentaires à faire sur les questions de sécurité. Et j'appelle les médias à la plus grande retenue sur ces questions", indique l'élu. 

Philippe Meunier est connu pour ses provocations. En 2013, le député LR s'était attaqué à Cécile Duflot, et se moquait de "ses larmes de crocodile". Une petite phrase qui avait provoqué la colère de l'ex-Premier ministre, Jean-Marc Ayrault. 

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/attentats-a-paris-un-depute-les-republicains-veut-armer-les-deputes_1740548.html

  

    

Europe1.png

Europe1_Meunier.png

  

Sebastien_Tronche.png

  

AUX ARMES, DÉPUTÉS - L’idée avait été évoquée, en chute d’un article du Monde consacré aux mesures de sécurité prises par l’Assemblée nationale. On pouvait y lire que "si la plupart refusent de céder à la paranoïa, certains élus commencent à réclamer le port d’arme pour les parlementaires". Tout simplement. Mais aucun nom n’était lâché et révélé.

Ce samedi 28 novembre, Le Parisien « oute » l’un de ces parlementaires qui rêve de transformer les députés en shérifs. Ainsi le quotidien révèle-t-il que le député LR du Rhône Philippe Meunier, réputé pour ses provocations, faisait partie de ces élus qui envisagent d’accorder aux parlementaires le droit de porter une arme.

« C’est la proposition iconoclaste formulée cette semaine, sans rire, par Philippe Meunier », écrit ainsi le quotidien qui précise que l’élu du parti de Nicolas Sarkozy a transmis directement sa proposition au président de l’Assemblée nationale, Claude Bartolone, en personne. Sans réponse du titulaire du perchoir.

« Agacé », le député LR n’a pas voulu revenir plus avant sur sa surprenante proposition auprès du Parisien. « Je n’ai pas de commentaires à faire sur les questions de sécurité, tente-t-il d'évacuer. Et j’appelle les médias à la plus grande retenue sur ces questions. » Fermez le ban.

http://lelab.europe1.fr/attentats-a-paris-philippe-meunier-ce-depute-lr-qui-veut-armer-les-deputes-2627431


Date de création : 15/12/2016 20:25
Catégorie : -


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Finances de St Priest

Métropole de Lyon

Conseil Municipal

 ↑  
Rubriques

Urbanisme

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
 
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.