En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Vœux du maire Gilles GASCON - 2019
 
 

Réseaux sociaux

Nous contacter

News - Flux RSS

Visites

 1436840 visiteurs

 33 visiteurs en ligne

Photos

Calendrier

Vœux du maire Gilles GASCON - 2019

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://themis-estlyonnais.fr/data/fr-articles.xml

Les vœux du maire Gilles GASCON - 2019
Polémique un jour, polémique toujours...

Gascon_Wauquiez.jpg

  

Jeudi 18/01/2019, Gilles GASCON a présenté ses vœux aux administrés et aux associations et en a profité pour dresser un bilan de son action. Toutes les personnes présentes ce soir ont bien compris que le maire était dorénavant en campagne pour les élections municipales 2020. Les San Priods de très longue date sur notre commune ont bien compris que le maire s’était approprié un bon nombre de projets issus de l’ancienne majorité sans pour autant l’assumer.

En écoutant le discours de Gilles GASCON attentivement, nous aurions pu croire que la ville de Saint-Priest était née en 2014 lors de son investiture. À titre d’exemple la maison de santé pluri-professionnelle est un projet qui a été porté par des médecins, des associations, des élus de l’ancienne municipalité et des habitants.

En 2013, Gilles GASCON votait contre ce projet et aujourd’hui il s’en attribue tout le mérite. Lors de l’inauguration, Monsieur Z. (médecin) a pris la parole pour féliciter tous les acteurs ayant contribué à la concrétisation de cette maison de santé et en a profité pour dénoncer une hausse de loyer excessivement injustifiée. En effet, il était prévu par l’ancienne municipalité que le loyer soit fixé à 4 euros du m². Entre temps, Gilles GASCON l’a augmenté de 300% (12 euros du m2) pour ensuite le ramener à 7 euros le m2 lorsqu’un élu de l’opposition en avait fait état lors d’un conseil municipal. Est-ce une fake news, ou un mensonge M. GASCON ? Les exemples ne manquent pas…

Toujours au cours de la soirée des vœux du maire Jeudi 18 Janvier 2019 et compte tenu du contexte national (gilets jaunes – contribuables mécontents, habitants en difficulté …), Gilles GASCON a fait savoir « qu’il n’était pas favorable à la tenue d’un débat citoyen, mais qu’il l’organiserait si toutefois on lui demandait ».

Vendredi 19 Janvier 2019, Daniel GOUX, élu de l’opposition, a fait parvenir à Gilles GASCON sa tribune qui paraitra dans le magazine Couleurs du mois de Février 2019 pour dénoncer le manque de concertation et de débats citoyens. Dès que Gilles GASCON a pris connaissance de cette tribune, en contradiction avec ses propos tenus lors de la soirée des vœux, il a immédiatement décidé de proposer 3 dates pour la tenue de ces débats (Source : Gilles GASCON). Est-ce une fake news, ou un mensonge M. GASCON ? 

  


  

Tribune de Daniel GOUX envoyé le 18.01.2019 à 9 h 43 :

Preuve que la tribune a été expédiée au cabinet du maire Gilles GASCON au lendemain des vœux.

  

Email_Goux.bmp

  

Tribune : « D’un débat manqué à des débats futurs … »

La grogne et la contestation secouent le pays depuis plus de deux mois. Le sentiment d’être méprisés, dévalorisés, les inégalités qui se creusent sans cesse, la diminution de pouvoir d’achat d’un nombre grandissant de personnes en sont les raisons majeures. 

Face à ce mouvement d’une ampleur et d’une forme inédits, le gouvernement, après avoir tenté de désamorcer la crise par des annonces en trompe l’œil (qui finalement n’ont trompé personne !) a donc lancé un grand débat, et des cahiers de doléances.

Bien que la concertation, la vraie, celle qui permet le débat, la critique, le respect des idées différentes, ne soit pas dans l’ADN de l’actuelle majorité municipale, nous demandons la tenue de ces débats ! 

Notre ville doit organiser l’expression des citoyens qui souhaitent faire part de leurs idées, elle doit favoriser l’implication de citoyens dont nous n’entendons que rarement la voix.

Or, à Saint-Priest, pas grand-chose : des cahiers de doléances ouverts en catimini, sans aucune communication à ce sujet, et un maire défavorable au Grand débat (déclaration de l’intéressé lors de ses vœux aux acteurs locaux) !

Dernière minute : après avoir eu connaissance de notre demande, la ville organiserait un grand débat … 

Nous restons convaincus que le dialogue et la concertation sont des piliers fondamentaux de l’action publique. Nous avons appliqué ces principes pendant de très longues années au bénéfice de Saint-Priest.

Le Rassemblement Citoyen pour Saint-Priest auquel nous participons va dans ce sens, en privilégiant le débat citoyen pour construire l’avenir de la ville. Il proposera des formes de participation citoyenne, tout au long du mandat, pour influer si nécessaire sur l’action municipale. La confiance dans l’action politique passe par là !

Daniel GOUX

Prochaine permanence des élus de gauche le 9 février 2019, de 10h à 11h, en Mairie, bureau 178 (1er étage).

Email : elusdegauche@mairie-saint-priest.fr

Retrouvez-nous sur : www.socialistesdesaintpriest.com

  

Fin de la tribune


  

Comme à son habitude, Gilles GASCON continue de faire siennes les idées des socialistes, faisant croire ainsi à la population qu’il est à son écoute et que tout émane de lui.

  

Concernant le déclassement de l’A6-A7, « ce projet autoroutier est stupide et calamiteux » selon Gilles GASCON. Il est intéressant d’illustrer nos propos avec quelques exemples pour mettre en exergue les incohérences et le mode opératoire de Gilles GASCON. Il ne sait que promettre, toujours promettre sachant qu’il n’a ni le pouvoir ni les moyens de faire annuler une décision prise au plus haut sommet de l’état. Il use et abuse de la manipulation en espérant jouer avec la crédulité des administrés, à ceci près que les San Priods aiment leur ville, s’intéressent de près à la vie de leur ville et ne sont plus dupes, si seulement ils l’ont été un jour. Que de mépris de la part de Gilles GASCON à l’égard de ses concitoyens !!!

En date du 26 septembre 2016, en séance du conseil municipal, voici ce que disait Gilles GASCON sur ce déclassement : « Sur le principe, je suis tout à fait d'accord, puisqu'aujourd'hui, il est inadmissible de voir encore des autoroutes traverser un cœur de ville, celui de Lyon en l'occurrence ». D’ailleurs, la majorité des conseillers métropolitains « Les républicains (LR) » ont voté favorablement ce déclassement et donc le projet autoroutier. Pourquoi ? Tout simplement parce les conseillers métropolitains se doivent d’œuvrer pour l’intérêt général de la métropole (59 communes) et pas à titre individuel.

Cependant Gilles GASCON a voté contre ce déclassement contrairement à la quasi-totalité de son groupe politique LR qui a voté pour du déclassement de l’A6 et de l’A7. Ceci nous amène à nous questionner sur sa légitimité au sein de sa famille politique.

Selon le maire, « Notre Métropole sait aussi faire les choses à l’envers » ; ceci étant, depuis 2016, Gilles GASCON n’a pas évoqué l’ombre d’une solution concernant ce projet. Si ce dossier « autoroutier est stupide et calamiteux », il n’en reste pas moins que cette thématique sera pour lui un enjeu pour les élections municipales 2020.

Extrait du PV de la métropole et liste des (LR) qui ont voté pour ou contre ce déclassement :  

icone_pdf_circle.jpg

Extrait Séance publique du Conseil du 11 juillet 2016

icone_pdf_circle.jpg

Déclassement A6 / A7 - Vote au scrutin public sur appel nominal

icone_pdf_circle.jpg

Demande de déclassement de l'axe A6 / A7

Mais au-delà de tout ça, ce sont surtout les réseaux sociaux qui inquiètent le plus le maire, car il n’a pas la maîtrise de ces canaux d’information. Il redoute les fakes news et les mensonges, alors que c’était en grande partie son fonds de commerce durant les 5 années qui se sont écoulées. Depuis la création de notre association (5 ans), nous travaillons exclusivement à partir des documents produits par les services de la ville de Saint Priest, c’est-à-dire, ceux du maire Gilles Gascon.

Si cependant le maire dénonce la désinformation, les « manipulations » et les « intoxications » qui sapent, selon lui, la « confiance démocratique », il devra faire la démonstration qu’il peut débattre de tout sans débattre du faux. En effet, c’est souvent sous l'impulsion d'intérêts particuliers que certains politiques (pas tous heureusement) débattent du faux pour nous égarer. 

De plus, rappelons qu’au cours de cette même cérémonie des vœux, Philippe MEUNIER (ex-député de la 13ème circonscription du Rhône) était présent ainsi que son successeur, la députée Danielle CAZARIAN (LREM). Gilles GASCON (Conseiller Régional dans l’équipe de Laurent Wauquiez) s’est amusé à lui adresser des « Scuds » quant à l’action politique du gouvernement. Est-il acceptable d’inviter un député pour le fustiger en public ? 

Ceci étant dit, nous vous présentons à chacune et chacun d’entre vous nos vœux les plus chaleureux de santé, de prospérité, d’épanouissement, tant sur le plan personnel que professionnel, car nul doute que ces deux composantes nous sont essentielles. Mais nous le savons toutes et tous, le bonheur individuel, familial dépend aussi de la réussite collective de la société dans laquelle nous vivons. Nous vous souhaitons donc, aussi, collectivement, une très belle année 2019 ; une année sereine, mais aussi une année génératrice de projets et de progrès pour notre ville et pour notre pays, la France.

Dans ce monde instable percuté de plein fouet par des actes terroristes abjects, odieux, inqualifiables, impardonnables, il est plus qu’urgent de refonder les valeurs de notre république, celles qui sont universelles et qui sont l’antithèse du repli sur soi, de la peur de l’autre, celles qui sont au contraire porteuses de joie, de bonheur, de culture, de fraternité, de soif de liberté et d’égalité.

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs ainsi que tous les San Priods, nous vous souhaitons une bonne et heureuse année 2019. 

  

  

Petit « aparté » de Laurent Wauquiez reçu le soir des vœux du maire Gille GASCON :

Pendant les vœux du maire Gilles GASCON, Monsieur Laurent WAUQUIEZ (Président de la région AURA), nous faisait savoir par voie de presse écrite « qu’il est temps d’arrêter l’immigration de masse », un sujet cher à son cœur ? Est-ce une façon d’occulter les vrais problèmes sociétaux, car incapable de les résoudre et de faire diversion ? Ou peut-être de calmer l’éruption générale d’une France en colère en manipulant l’opinion publique ? 

Nous savons tous que Laurent WAUQUIEZ et ses acolytes s’inspirent de plus en plus de l’idéologie du front national et aujourd’hui du rassemblement national. Gilles GASCON étant élu sur la liste régionale de Laurent Wauquiez, continuera-t-il de cautionner l’idéologie de son mentor pour conserver son poste ? Comment se positionnera-t-il en 2020 ? Avec ou sans étiquette politique ?

Nb : pour informer nos lecteurs et étayer nos propos, nous vous mettons à disposition le « sympathique » message de Laurent Wauquiez à l’endroit des immigrés. De quoi être apaisé et bien commercer l’année ! Décidément, certains sont prêts à tout pour assurer leur subsistance sur la scène politique.

  

  

Wauquiez-Immigration.png


Date de création : 21/01/2019 16:41
Catégorie : -


Réactions à cet article


Réaction n°2 

par Sylvie le 23/01/2019 15:31

Mais qu'est-ce que nous fait e moussaillon ? Il va lui falloir un sacré gilet de sauvetage d'ici la fin de l'année.  Et Gilles, psssttt... Je n'ai pas besoin de lire la presse ou couleurs pour comprendre que tu fais n'importe quoi, n'importe comment et avec n'importe qui...


Réaction n°1 

par Jacques le 23/01/2019 11:47

Après une très longue période de n'importe quoi, l’année 2018 aura donc été « l’année du bonheur » pour la commune de Saint-Priest ! Ah bon ? Mon cul !!! Les élans de reconnaissance lui viennent, tellement c’est aujourd’hui la belle vie à Saint-Priest, s’enthousiasme le « Gascon » grâce en grande partie au programme de ces prédécesseurs, lors de sa traditionnelle cérémonie des vœux adressés aux San Priots réunis salle mosaïque.

Monsieur Gascon s'attribut tous les mérites alors que tout le monde sait qu'il a volontairement :

  • fait capoté des projets, ce qui nous a couté une blinde, à nous contribuable,
  • retarder des projets pour couper un max de rubans en 2019, 
  • favoriser certaines associations pour préparer 2020,
  • augmenté les tarifs municipaux (cantine, loisirs, services publics en général…), alors que les finances de la ville ne justifiaient pas une telle mesure,
  • réduis considérablement l’investissement sur plus de 4 ans (des millions d’euros),… pour ensuite ouvrir les vannes en 2019 ; cela s’appelle jouer au pompier pyromane.

Il avait écrit noir sur blanc qu’il stopperait la bétonisation de la ville ; nous sommes tous au regret de constater que non seulement la bétonisation de la ville se poursuit et que c’est Gascon qui signe tous les permis de construire depuis 2014. Pour s’en défendre, il veut nous faire croire que tout ce qui sort de terre est du fait de Martine DAVID. Que c’est elle qui a commandé le béton en 2007 et qu’il lui a été malheureusement livré sous son mandat. J’ai vu les « permis » (ou autorisations) affichés en mairie et ils sont signés « Le maire Gilles Gascon » ! Il a bradé des terrains communaux pour servir ses intérêts politiques ! Quelle honte !

La ville est gérée à la petite semaine, sans concertation, sans dialogue. Tout est fait en catimini avec les petits copains ! Mais il y a tout de même un domaine dans lequel il excelle et il est bon de lui rappeler : il s’agit de l’utilisation de la carte bleue de la ville pour s’acheter des fringues, des chaussures, se taper la cloche, vivre sur le dos de la bête quoi… alors qu’il gagne plus de 7500 euros brut par mois ! Cherchez l’erreur.

Que 2020 soit sa dernière année…

Signé Jacques, un citoyen de droite !!!!!!


Recherche
 
Fermer
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...

Métropole de Lyon

Finances de St Priest

Conseil Municipal

Urbanisme

Rubriques

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.